Guilhaume Santana

Né en 1982 à Toulouse, Guilhaume Santana débute le violon puis le basson au

Conservatoire de sa ville d’origine. Il poursuit ses études à Paris, Hanovre (Prof.Dag

Jensen) et à la Karajan-Akademie de la Philharmonie de Berlin. Il remporte les

premier prix du concours Felix Mendelssohn-Bartholdy de Berlin et du concours de

jeunes interprètes de Wattrelos.

Sur invitation de Claudio Abbado, Guilhaume Santana devient basson solo du

Lucerne Festival Orchestra et de l´Orchestra Mozart de Bologne. Depuis 2007, il est

également basson solo de la Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken-

Kaiserslautern. Il collabore avec des orchestres tels que les philharmoniques de

Berlin, Munich, Chamber Orchestra of Europe, NDR de Hambourg, Opéra de Munich

ou la Tonhalle de Zurich ainsi que sur instruments d´époque avec l´Orchestre des

Champs Elysées, et joue sous la baguette de Sir Simon Rattle, Daniel Barenboim,

Christian Thielemann, Pierre Boulez etc.

En tant que soliste, Guilhaume Santana se produit avec l´Orchestre symphonique de

Munich, le Sinfonia Varsovia, le Kurpfälzisches Kammerorchester Mannheim,la

Deutsche Radio Philharmonie ou encore avec l´Orchestre Mozart sous la direction de

Claudio Abbado, avec lequel il enregistre le concerto pour basson et la symphonie

concertante de W.A. Mozart pour le label Deutsche Grammophon. Comme

chambriste, il arpente des scènes telles que la Kammermusiksaal de la Philharmonie

de Berlin, le Carnegie Hall de New York (Zankel Hall), le Concertgebouw

d’Amsterdam aux cotés de Emmanuel Ax, Till Fellner, Alexander Lonquich, Giuliano

Carmignola, Albrecht Mayer, Jacques Zoon ou encore la clarinettiste Sabine Meyer et

son ensemble à vent.

Professeur à la Hochschule für Musik Saar, il est appelé pour des Masterclasses en

Chine, Japon, Espagne, Italie, Suisse, Allemagne.

Philippe Villafranca

Né en 1983, Philippe Villafranca débute le violon à quatre ans et donne son premier

concert à onze ans à l’occasion duquel il est remarqué par Sir Yehudi Menuhin.

Après ses études au Conservatoire de Région de Grenoble il entre au Conservatoire

National Supérieur Musique et Danse de Lyon dans la classe de Roland Daugareil et

obtient son premier prix mention Très Bien à l’unanimité à dix-sept ans. Il est ensuite

admis en cycle de perfectionnement au CNSMD de Lyon dans les classes d’Annick

Roussin et de Boris Garlitzky.

Grâce au soutien du Mécénat Musical Société Générale il se perfectionne ensuite à la

Guildhall School of Music and Drama de Londres où il obtient un Postgraduate

Diploma dans la classe de Krzyztov Smietana,. Il poursuit ensuite ses études auprès

de Rafael Oleg à la Hochschule für Musik de Bâle.

Lors de masterclasses il reçoit également les conseils d’Igor Ozim, Tibor Varga,

Lewis Kaplan, Peter Csaba, Olivier Charlier, Patrice Fontanarosa et Jean-Jacques

Kantorow. En 2001, il reçoit le 1er prix de la Fondation Internationale Nadia et Lili

Boulanger.

Très vite attiré par le récital avec piano, il fonde avec la pianiste Célimène Daudet le

Duo Pélléas avec qui il donne plus d’une centaine de concerts. Il se produit également

avec les pianistes Alain Planès, David Violi, Eric Ferrand NKaoua, Valery Rogacev et

David Greilsammer au Théatre des Bouffes du Nord, à l’Arsenal de Metz, au Musée

de Grenoble, aux Invalides, au Victoria hall de Genève ainsi qu’en tournées en

Allemagne et Italie. Son programme « L’heure Espagnole » en duo avec David Violi

a reçu le Prix du Public de la saison 2009/10 du Musée de Grenoble, qui lui a été

remis par Frédéric Lodéon dans son émission « Le carrefour de Lodéon » sur France

Inter.

Il a enregistré cet été les « 7 Romances sur des Poèmes d’Alexander Blok » de

Chostakovitch en compagnie de la soprano Polina Pasztircsak, grand prix du

Concours de Genève.

Lauréat de plusieurs concours internationaux (U.F.A.M., Jeunes Interprètes,

Académie Ravel, Avignon, Musique d’Ensembles, Nuremberg, Andrea Postacchini à

Fermo, Città di Brescia), Philippe Villafranca s’est produit en soliste avec de

nombreux orchestres dont le Jena Philharmonic, l’Orchestre National de Lyon, celui

de l’Opéra d’Avignon, la Camerata de France, l’Orchestre de Pays de Savoie,

l’Orchestre de chambre de Genève ainsi que l’Orchestra Filarmonia Veneta.

À l’âge de vingt-et-un ans, il obtient le poste de violon solo de l’Orchestre National

de Lorraine dirigé par Jacques Mercier, et est nommé en 2009 violon solo de

l’Orchestre de chambre de Genève.

En 2010, il est invité par Emmanuel Krivine comme violon solo de La Chambre

Philharmonique et de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg.

Anna Brugger

D’origine allemande, Anna Brugger, née en 1985, commence ses études supérieures

de musique à l’université Mozarteum Salzburg dans la classe de Thomas Riebl.

Dans le cadre de ses études, elle effectue une année au sein du conservatoire de Paris

dans la classe de Jean Sulem. Tout en terminant sa licence, elle obtient la bourse de

l’Académie de l’Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise où elle reçoit une

formation complète et poussée, basée sur l’expérience pratique au sein de l’orchestre.

Elle y rencontre de nombreux chefs tels que Mariss Jansons ou Daniel Harding. Elle

travaille pendant un an avec la Deutsche Radiophilharmonie Saarbrücken

Kaiserslautern, puis rejoint en 2012 l’Orchestre philharmonique de Stuttgart.

Parallèlement, elle suit un Master d’interprète dans la classe de Lawrence Power à la

Zürcher Hochschule der Künste. En plus de ses expériences de musicienne

d’orchestre, Anna Brugger pratique assidument la musique de chambre au sein de

formations diverses.

Elle rejoint l’Orchestre de chambre de Paris en janvier 2014.

Cédric Robin

Né en octobre 1990, Cédric Robin commence l’alto à l’âge de 8 ans au conservatoire

d’Antony avec Caroline Lecoq. En 2003, il entre au CNR de Boulogne où il étudie

l’alto avec Simone Feyrabend et la musique de chambre avec Hortense Cartier-

Bresson, avant de rentrer au CNSM de Paris en 2007 dans la classe de Sabine Toutain

et Cristophe Gaugué. Il y étudie également l’écriture avec Cyril Lehn et Pierre

Pincemaille. Dans le cadre d’académies et de masterclasses, il travaille notamment

avec Antoine Tamestit, Jean Sulem et Nobuko Imai. Il intègre l’orchestre de Paris en

2012, sous la baguette de Paavo Järvi ainsi que quelques uns des plus grands chefs

tels que Esa Pekka Salonen ou Riccardo Chailly. La musique de chambre demeurant

pour lui l’expérience musicale la plus riche, il se produit régulièrement dans diverses

formations avec entre autres les musiciens de l’orchestre de Paris.

Aurélien Sabouret

Aurélien Sabouret a fait ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de

Musique de Paris dans la classe de Jean-Marie Gamard, obtenant un Premier Prix de

Violoncelle à l’unanimité du jury en 1999. Il s’est ensuite perfectionné à l’Université

de Boston aux Etats-Unis sous les conseils du violoncelliste Andrès Diaz, et a

remporté en 1999 le Premier Prix du « Concours International de Cordes Heida

Hermann » dans l’Etat du Connecticut.

En 2000, il a été Violoncelle Solo de l’Orchestre du Tanglewood Music Center dirigé

par Seiji Ozawa. En 2005, il a été invité au Festival de Musique de Chambre de

l’Orangerie de Sceaux, se produisant avec le Quatuor Vogler. En Fevrier 2009, il a

joué la Symphonie Concertante de Joseph Haydn à l’Opera Bastille sous la direction

de Seiji Ozawa.

Il a également enregistré sous le label suisse Gallo des œuvres de musique de

chambre de Bach, Schubert, ainsi que les « Métamorphoses » de Richard Strauss en

collaboration avec Armin Jordan.

Aurélien Sabouret a été membre de l’Orchestre de Paris, Co-Soliste de l’Orchestre

Philharmonique de Radio France et occupe actuellement le poste de Supersoliste de

l’Orchestre de l’Opéra National de Paris.

Il joue sur un violoncelle de Paul Bailly fait à Paris en 1903.

Giorgi Kharadze

Né en 1984, en Géorgie, dans une famille de musiciens, Giorgi Kharadze commence

le violoncelle à l’âge de six ans. Au Conservatoire national supérieur de Paris, il

étudie avec Roland Pidoux et Xavier Phillips, avant de recevoir un Premier Prix

mention très bien en 2003. Avec le soutien des fondations Natexis et Concertante, il

étudie en Allemagne à l’Académie Kronberg avec Frans Helmerson et obtient le

Landgraf von Hessen Preis.

Giorgi Kharadze se distingue lors des grands concours internationaux : il a

notamment reçu le Troisième Prix du Concours Rostropovitch en 2005 et le Premier

Grand Prix du Concours Emanuel Feuermann en 2006. En mars 2008, il s’est vu

décerné le Beethoven Ring Prize du Festival Beethoven de Bonn.

Giorgi Kharadze joue désormais comme soliste sur le plan international – grandes

salles, orchestres prestigieux et festivals. Il se produit également en musique de

chambre, entre autres avec Yuri Bashmet, Gidon Kremer, Menahem Pressler, Roland

Pidoux, Fanny Clamagirand…

Il a participé à un disque pour le label « Kronberg Academy » et, choisi par le quatuor

Ysaÿe, il enregistrera son premier disque solo à l’automne 2009. Giorgi Kharadze est

invité pour la première fois par l’Orchestre Pasdeloup.

Giorgi Kharadze joue un violoncelle de Domenico Montagnana gracieusement prêté

par le fonds instrumental Deutsche stiftung Musikleben de Hambourg.

Vladimir Dubois

Né à Marseille en 1979, Vladimir Dubois y entame des études de piano et de

cor avant d’être admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de

Paris. Il y obtient un Diplôme de Formation Supérieure de Direction de

chant dans la classe de Serge Zapolsky, de cor dans la classe d’André

Cazalet, et de musique de chambre tout en jouant avec l’Orchestre de Paris,

l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-

France, l’Ensemble Intercontemporain…

En 2001, il est nommé 1er Cor Supersoliste à l’Orchestre National de l’Opéra

de Paris, et joue depuis sous la direction de Lorin Maazel, Valéry Gergiev,

Esa-Pekka Salonen, Pierre Boulez, Sir Colin Davis, Seiji Ozawa, George

Prêtre, Philippe Jordan ou encore Maris Janssons avec l’Orchestre Royal du

Concertgebouw d’ Amsterdam.

Depuis, il se produit régulièrement en soliste et en musique de chambre dans

divers festivals (Flâneries de Reims, Festival Juventus à Cambrai, Parc

Floral de Vincennes, Festival Berlioz, Festival Présences) avec des

partenaires tels que David Grimal, Jean-Marc Luisada, les soeurs Bisjak,

Ludmila Berlinskaïa, Paul Meyer, Alexei Ogrintchouk, François Salque,

Michel Becquet, Nora Cismondi, Nicolas Baldeyrou, Julien Hardy…

Parallèlement, il se passionne pour l’enseignement; il est professeur au

Conservatoire National de Région de Paris depuis 2002 et participe à de

nombreuses académies d’été comme Epsival, la Côte Saint André, Nice, Les

Arcs. Il est régulièrement au jury de recrutement de différentes formations

(Orchestre de Chambre de Paris, Orchestre National d’ Ile de France,

Orchestre de Montpellier, Opéra de Marseille…)

Il s’intéresse également à la musique d’aujourd’hui et crée les pièces de

Marc-Olivier Dupin («Salomé»), Dominique Lemaitre («Hypérion»), Erick

Abécassis («Distante Stella»), Annette Mengel (« Ezan-Lieder ») et joue

avec les jazzmen Antoine Hervé, Jean-Pierre Como, Wynton Marsalis…